Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2020 1 26 /10 /octobre /2020 17:18

L'impossibilité de jouer.

En 1939, la mobilisation et bientôt la guerre surviennent. La plupart des joueurs sont mobilisés, puis prisonniers. Le club est mis en veilleuse. Huit joueurs passèrent quatre ans dans les camps de prisonniers allemands.

Ils ont pour nom: Jules Benoit, Cyrille Chauvier, Marcel Chauvier, Jean Léonard, Henri Ehrart, Joseph Hubert, Joseph Piraux, Victor Robin auxquels il faut y ajouter Léon Noël, secrétaire du club.

Il est devenu impossible au comité de maintenir une équipe officielle en activité. Le comité ne démissionne cependant pas. Mais comme certains clubs sont toujours en activité, il y a lieu d'exécuter les tâches administratives. Ainsi, le 6 juillet 1942, le comité décide en sa réunion, que l'expédition des affaires courantes serait confiée à Joseph Pirson et Stéphany Sacré, respectivement président et secrétaire trésorier du F.C. Bioul.

Copie de la lettre envoyée à l'URBSFA.

La mise en veilleuse pendant la guerre 40-45.

A cette même réunion, il est décidé de transférer le joueur Edmond Gaillard (qui deviendra plus tard le secrétaire de l'UR Namur) au club d'Aisemont.

Voici copie de la lettre envoyée à Aisemont.

La mise en veilleuse pendant la guerre 40-45.

Confirmation du transfert à l'URBSFA.

La mise en veilleuse pendant la guerre 40-45.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Bioul et son football
  • : La vie du football dans mon village depuis la création du club en 1931 et le sport à Bioul en général.
  • Contact

 

Ensemble,

Remontons le temps, revivons une émotion, remémorons-nous un moment agréable en feuilletant les pages sportives écrites par les joueurs, supporters et dirigeants du football de Bioul.

C'est l'objectif recherché et à atteindre.

En savoir plus : CLIC

Photo 1er article

 

Vous êtes actuellement    supporter(s) au bord du terrain

Recherche