Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 07:31

Monsieur Ronveau alignait:

Pour Moignelée: Degraux, Contino, Yilmaz, Deschepper, Boisdequin (58ème Divita), Comeli, Avçi (46ème Plantin), Kaya, Murat, Boukamir, El Maraki.

Pour Bioul: Henrotte, Bonato, Brackez, Charlet, S. Pinon (71ème E. Pinon), Neyman, De Groote, Poels (46ème Rousselle), Fortemps (63ème Colot), Flémal, Neimry.

Les buts: 2ème Neimry (0-1), 15ème Flémal (0-2), 33ème Kaya (1-2), 44ème Murat sur pénalty (2-2), 50ème Neimry (2-3), 58ème Boukamir (3-3), 89ème Comelli (4-3).

Assistance: 700 personnes.

Un match indécis jusqu'au bout.

Les spectateurs qui s'attendaient à un round d'observation en sont pour leurs frais, puisque après moins de trente secondes, Bioul soutenu par un kop aussi nombreux que bariolé, se montre déjà menaçant par Neimry. Ce dernier récidive peu après et trouve même l'ouverture, de la tête, dès la deuxième minute, sur un coup de coin de Poels 0-1.

La partie est lancée!

Moignelée accuse le coup et réplique par El Maraki, à la réception d'une tête en retrait de Boukamir, mais la précision n'est pas au rendez-vous. A la 19ème, Murat frôle le montant sur un envoi à ras de terre. Ce sont les bioulois, en contre, qui creusent l'écart à la 25ème, par Flémal d'un tir croisé qui ne laisse aucune chance à Degraux.

Les gars du "Chérimont" sont bien près de tuer tout suspense lorsque Neimry sert Fortemps sur le flanc gauche, lequel se heurte cependant à Degraux, bien sorti.

Loin de se décourager, Moignelée redresse la tête et passe près du 1-2, mais Murat ne profite pas d'une déviation du ballon d' Henrotte dans ses pieds pour redonner un réel espoir à ses couleurs. Ce n'est que partie remise, puisque après, Kaya est à la bonne place pour mettre le pied à même la ligne sur un centre de Boukamir: 1-2.

Palpitant.

La fin du premier acte est animée, à l'image d'une reprise de la tête de Neyman déviée à même la ligne par Kaya. Boukamir réplique devant un Henrotte impérial dans son rectangle. Juste avant le repos Murat égalise sur pénalty, suite à un accrochage de S. Pinon sur Boukamir, bien lancé en profondeur par le même Murat. (2-2).

Dès la reprise, Neimry de la tête, fait reparler la poudre et permet à son équipe de reprendre l'avance sur un centre de Rousselle, monté à la mi-temps à la place de Poels (2-3).

Le 3-3 survient à la 58 ème par Boukamir à la réception d'un centre de Avçi. Avant cela un beau mouvement entrre Neyman, Neimry et Flèmal avait vu ce dernier trouver Degraux sur son chemin.

Il faut attendre la fin de cette finale palpitante pour voir tout d'abord El Maraki louper la match de balle et ensuite Colot se faire contrer par Contino, revenu en catastrophe. On se dirige vers les prolongations, quand, sur un dernier coup de coin de Murat, Comelli saute plus haut que tout le monde pour offrir la coupe à Moignelée. Neimry aura encore l'occasion d'égaliser, mais Degraux aura le mot de la fin en déviant l'envoi sur le poteau.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

 

 

 

 

Sur le fil! Moignelée - Bioul 4-3.
Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Remplacer " tous" par "tout"
Répondre
F
Je ne sais pas changer un commentaire.
S
Je remercie le club de Bioul et particulièrement Francis d'avoir résumé et archivé de manière professionnelle cette finale de coupe ! Cette rencontre ainsi que l'après match ..., resteront à tous jamais gravé dans ma mémoire !!! Peppe Strazzante President à l'époque
Répondre
F
Merci Monsieur le Président, cela fut un grand moment de sport. Une belle finale avec un beau vainqueur et un beau vaincu.

Présentation

  • : Le blog de Bioul et son football
  • : La vie du football dans mon village depuis la création du club en 1931 et le sport à Bioul en général.
  • Contact

 

Ensemble,

Remontons le temps, revivons une émotion, remémorons-nous un moment agréable en feuilletant les pages sportives écrites par les joueurs, supporters et dirigeants du football de Bioul.

C'est l'objectif recherché et à atteindre.

En savoir plus : CLIC

Photo 1er article

 

Vous êtes actuellement    supporter(s) au bord du terrain

Recherche