Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 15:25

Sur 28 années passées au RFC Bioul 81, deux journalistes du journal Vers L'Avenir, que j'ai côtoyés, me laissent un excellent souvenir: Maurice Mine et Michel Boreux. Peut-être, y en a-il eu d'autres, qu'ils m' excusent de les avoir oubliés. Je retiendrai Maurice Mine pour sa verve et Michel Boreux pour la rigueur de ses articles. Je les ai spécialement appréciés durant mon bénévolat. J'espère qu'ils me pardonneront de souvent prendre mes informations dans leurs compte-rendus.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 06:51

Pendant une grande partie de  sa carrière, Marcel avait connu le niveau promotionnaire et même la division 3 nationale. C'était, pour lui, un fameux défi de prendre en charge une équipe du niveau de la 3ème provinciale pour lequel il n'avait pas grand chose à gagner. Et nous avons dû faire preuve de beaucoup de persuasion pour le convaincre. Après une année difficile, Marcel est arrivé à inculquer un nouvel esprit dans le club. Par son esprit professionnel, il a fait grandir les joueurs et même les comitards en les mettant en face de leurs responsabilités. Après la victoire face à Tarcienne, le dinantais disait à la presse:

Avant, on jouait au football sans plus! La sortie du samedi soir était bien plus importante que le match du lendemain et, l'entraînement était une simple formalité.

Le petit Marcel s'était donné deux ans pour arriver à de meilleurs résultats. C'est aujourd'hui chose faite. Dans un premier temps, il a travaillé le "mental-training" en faisant comprendre à ces jeunes qu'eux aussi étaient capables d'en imposer aux autres. Un Guy Léonard qui avait émis le désir de changer d'air (et il serait aujourd'hui à l'autre bout du classement!) a pris conscience de ses posssibilités et occupe actuellement la première place au classement des meilleurs buteurs. Cette année, considérant son noyau arrivé à maturité, le mentor prit le risque d'envisager le grand saut vers la division supérieure... avec les résultats que vous savez.

Nous ne pouvons que nous féliciter d'avoir engagé le copain Marcel.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 05:38

Dès le coup de sifflet final, ce fut l'envahissement du terrain. Les drapeaux sang et or flottaient aux quatre coins du stade et les embrassades n'en finissaient pas. Le brave Marcel était noyé sous le poid des supporters. Son épouse Chantal laissait perlé une larme au coin de l'oeil. L'ambiance ne faisait que commencer. La nuit folle des "canaris" allait atteindre des proportions peu communes. Sur la petite estrade sans dout réservée au chef d'orchestre et à ses musiciens, toute l'équipe emmenée par son entraîneur allait défiler au son du traditionnel: "merci Marcel, merci Marcel merci, merci...". Le comité, dans son ensemble, allait suivre le mouvement et, chacun de ses membres, recevait son merci mérité.

Ont participé à cette chasse au titre.

Coté joueurs:

Albert Léguillier (honneur au plus vieux des briscards !), Marcel Adnet (joueur-entraîneur), Claude Crouquet (capitaine), Bernard Gaillard, Robert Dogot, Guy Léonard, Luc Piette, Arthur Colot, Thierry Colot, Roger Libois, Joseph Rossomme, Jacques Santoni, Claude Léonard, Stéphane Scaillet, Jean-Jacques Gaillard et Joseph Dechamps.

Coté comitards:

Francis Henkinbrant (président), Robert Bonato (vice-président), Etienne Pinon (vice-président) Jean Genot (secrétaire), Marcel Piette (trésorier), et les membres: Franz Culot, Marc Duculot, Alfred Lucas, André Reyser, Roger Libois, Rido Bonifaci (sponsor), Fernand André, Maurice Cottin, Pierre Léonard, Yves et Gérard Pector, Chauvier Léon.

Je ne voudrais pas oublié d'associer Joseph Lombard, toujours aussi tonitruant et voué à 100% à la cause des jaunes, et notre Alphonse Syllière, à qui je devais rendre compte chaque semaine des résultats de nos joueurs en lui portant les maillots à laver.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 15:52

Si on voulait une fête en cas de montée, il fallait la préparer à l'avance. Bioul restait sur 14 victoires et Tarcienne n'avait jamais connu la défaite. Voilà le problème qui nous préoccupait en plus du stress de la rencontre. Nous sommes partis en vainqueur. Mais c'est dans la plus grande discrétion que les fleurs furent amenées, le champagne mis au frais et les pâtisseries gardées au secret. Avec notre avance à la mi-temps et le vent qui serait notre allié, nous pouvions tout doucement dévoiler nos secrets à nos supporters impatients de fêter l'évènement. Sur le terrain aussi, à 4-1, Albert Léguillier commençait à se rafraîchir le gosier grâce aux chopes que les supporters lui refilaient en douce. Au coup de sifflet final, la fiesta était lancée.

 

Photo d'une équipe heureuse et fière de son épopée. 

L'équipe à la fin du match.

Debout:

Thierry Colot (caché par le drapeau), Robert Dogot, Jacques Santoni, Luc Piette, Bernard Gaillard, Claude Crouquet le bouquet à la main, Albert Léguillier, Francis Henkinbrant, Jean Genot, Robert Bonato.

Accroupis:

Arthur Colot, Joseph Rossomme, Roger Libois, Claude Léonard, Marcel Adnet, Stéphan Scaillet, Jean-Jacques Gaillard.

 

Thierry Colot et Bernard Gaillard se désaltèrent.

Thierry Colot et Bernard Gaillard

Travailleur infatigable et parfait finisseur, Bernard a marqué ce match de son talent.

 

L'ambiance dans les vestiaires.

A chacun sa bouteille.

Marcel au vestiaire

Marcel ouvre les débats.

Santé Robert. 

Robert Dogot

Arthur en a trouvé une aussi.

Arthur Colot

Quant à Jacques, il attend tranquillement son heure, il sait que la soirée sera longue.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 09:37

Il y avait un monde fou ce dimanche au Chérimont.

En plus du match Bioul - Tarcienne, se déroulait ce 15 avril en matinée la rencontre Bioul - Biesme pour l'attribution du titre en cadets. Plus de 150 personnes ont assisté à la victoire des protégés d'Aril Cavrenne et dégusté les boulettes sauce tomate fabriquées par les épouses des comitards. La fête avait merveilleusement commencé et allait se poursuivre toute la journée dans une folle ambiance. Ce qui à faire dire à "nosse Bert" (Robert Bonato), vice-président et délégué: tô va bin, on a djà wîdi trêws cô les caurs d'ol saccoche din l'caisse.

Les cadets champions en 1984.
Partager cet article
Repost0
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 15:54

Bioul - Tarcienne 4-1.

Ce match pour le titre a attiré plus de cinq cents personnes. C'est-à-dire autant que pour la rencontre promotionnaire Ciney - Huy. Les deux équipes se présentent au grand complet. Le match commence dans une ambiance dantesque. Avec l'appui du vent, Tarcienne est le premier "dans le match" et à la 5ème minute, un formidable tir des trente mètres de Dehanne fait mouche (0-1). Comme début de match, c'est réussi!

Les visiteurs se montrent nettement plus incisifs que les "Adnet Boys". Il est vrai que le vent joue un bien vilain rôle dans cette partie. Contre vents et marées, Bioul repart courageusement à l'attaque et un tir de Piette remet les équipes à égalité (1-1). Les visités continuent à harceler les "p'tits bleus" de Maître Brix. Le "numéro deux" tombe à la 35ème minute. Il est l'oeuvre de Gaillard, mais est finalement poussé dans le goal vide par Guy Léonard (2-1). Il reste cinq minutes avant les citrons: sur coup franc, Bernard Gaillard arme son tir et laisse à nouveau Orban impuissant (3-1). A la mi-temps, Bioul est virtuellement champion.

La partie est moins engagée à la reprise. Les "canaris" profitent à leur tour de l'appui du vent. Le jeu est très décousu, mais les gars du président Henkinbrant gardent fort bien le "cuir". Ils sont régulièrement les premiers sur le ballon. Tarcienne joue mal et n'arrive plus à pointer le nez dans le rectangle, ou Adnet trône en super-star.

Devant l'inutilité de leurs efforts, les"bleus" baissent les bras. Dogot patiente le long de sa ligne, avant de centrer: Orban et son défenseur hésitent l'ombre d'une seconde, ce dont profite Guy Léonard pour glisser le "cuir" au fond des filets (4-1). Adnet fait monter ses réservistes, afin que tout le monde participe à la fête. La cause est entendue et Bioul accède à la division 2 par la grande porte. Tandis que Tarcienne perd par la même occasion son premier match et le championnat.

Pour votre information, notre fille Isabelle, grande supportrice du RFC Bioul 81 vient de nous donner, ce 24 septembre, un troisième petit-fils du prénom de Pierrot. S'il aime le foot, il sera sûrement un petit canari. Après tout, il y a bien deux bruxellois dans notre équipe championne. Retenez bien ce nom: Pierrot Tackels.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Journée du 15 avril.
Partager cet article
Repost0
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 10:33

Bioul bat Tarcienne 4-1 et est sacré champion.

 

L' entrée des équipes sur le terrain.

  entrée sur le terrain

  Sous la conduite de Monsieur Ruth, les équipes entrent sur le terrain. Je ne connais pas les noms des deux assistants. Pour Bioul, on reconnaît Claude Crouquet qui doit cacher Marcel Adnet, Luc Piette, Guy Léonard, Robert Dogot, Albert Léguillier, Arthur Colot, Thierry Colot, Jacques Santoni, Joseph Rossomme, Bernard Gaillard.

 

Présentation au public

  L'équipe de Bioul se présente aux spectateurs. Claude Crouquet, Marcel Adnet, Luc Piette, Guy Léonard, Robert Dogot, Albert Léguillier, Arthur Colot, Thierry Colot, Jacques Santoni.

 

L'arbitre joue le toss

L'arbitre, avec les deux capitaines Claude Crouquet et Yvan Van den Eynde.

Guy Nicolas, vétérinaire, avait offert le ballon du match.

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 07:43

Présentation du match.

Le hasard du calendrier était tel qu'il aura fallu attendre la fin du championnat pour désigner le montant. Les sympathisants de Bioul et de Tarcienne en savent quelque chose, eux dont les nerfs ont été mis à rude épreuve et qui connaîtront, dimanche, un suspense maximum. Les deux prétendants, Bioul et Tarcienne seront face à face et le terrain du Chérimont sera le rendez-vous de tous les fervents du football des alentours.

Si l'avantage de jouer chez soi est tout relatif, en la circonstance, il permettra tout de même à Bioul d'évoluer dans un environnement qu'il connaît bien. Pour les disciples d'Henkinbrant, un nul suffit pour la consécration. Par contre pour ceux de Marlair, il n'y a pas d'alternative: gagner. C'est dire l'importance du match qui se disputera dimanche et qui verra les acteurs, sans aucun doute, se livrer à fond.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 07:22

Nul entre Tarcienne et Biesme 0-0.

Lesve - Bioul 1-2.

Comme Bioul menait au repos par 0-2, but de Léonard dès la 4ème minute et de Colot à une minute du café, il était quasiment certain de voir les visiteurs mener le match sans trop de problème. C'était présomptueux, car Lesve, surtout à la reprise se montra plus menaçant dans ses attaques.

Le jeu était de bonne facture chez les deux adversaires, qui manoeuvraient l'un pour revenir à égalité et l'autre pour conserver sa mince avance. A la 70ème minute, Delvaux réduisait la marque sur pénalty alors qu'une tête de Halin, repoussée par la latte aurait pu modifier l'issue de la rencontre.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 07:14

Bioul - Corenne 9-0.

Les visités n'ont éprouvé aucune difficulté face à un adversaire qui n'avait que son courage et sa sportivité à opposer. Corenne, trop déforcé, ne put rien faire d'autre que de se défendre. Les buts: Léonard (4), Colot (2), Libois, Dogot et Pierre (1).

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Bioul et son football
  • : La vie du football dans mon village depuis la création du club en 1931 et le sport à Bioul en général.
  • Contact

 

Ensemble,

Remontons le temps, revivons une émotion, remémorons-nous un moment agréable en feuilletant les pages sportives écrites par les joueurs, supporters et dirigeants du football de Bioul.

C'est l'objectif recherché et à atteindre.

En savoir plus : CLIC

Photo 1er article

 

Vous êtes actuellement    supporter(s) au bord du terrain

Recherche