Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mai 2019 2 28 /05 /mai /2019 07:10

Une femme et son amant sont en train de se payer du bon temps dans un appartement lorsque quelqu’un se met à tambouriner sauvagement à la porte.

– Ça alors c’est mon mari, s’écrie la femme terrifiée. Vite, vite, enfuis-toi par la fenêtre !

– Mais enfin chérie, tu es folle ? répond le gars. On est au treizième étage !

– Dépêche-toi de sauter, crie la femme, ce n’est pas le moment d’être superstitieux !

Rions un peu.
Partager cet article
Repost0
27 mai 2019 1 27 /05 /mai /2019 07:36

Chers parents, j’ai vraiment honte de toujours vous écrire pour vous demander de l’argent. Et même si cette fois encore, je dois vous demander de m’envoyer à nouveau 150 Euros, toutes les cellules de mon corps se rebellent. Je vous demande humblement de me pardonner. Je sais que pour vous la vie est dure… Votre fils Kévin

P.S: J’étais tellement mal en écrivant cette lettre que j’ai voulu courir après le facteur qui ramassait le courrier dans la boite aux lettres au coin de la rue pour reprendre cette lettre et la brûler. J’aurai vraiment aimé le rattraper, et j’ai prié le Bon Dieu pour y arriver, mais il était trop tard.

Quelques jours plus tard, l’étudiant reçut une lettre de son père qui disait:

« Le Bon Dieu a entendu ta prière: ta lettre n’est finalement jamais arrivée ! »

Rions un peu.
Partager cet article
Repost0
26 mai 2019 7 26 /05 /mai /2019 07:10

Lundi à l’atelier, un jeune apprenti se plaint à son collègue de travail :

– J’en ai marre de ce monde d’individualistes. Personne n’est prêt à lever le petit doigt pour aider son prochain…

– Qu’est-ce qui te fait dire ça ? demande l’autre.

– Regarde, ce week-end, mon beau-frère est venu manger à la maison. Comme je dois réparer mon Peugeot, je lui demande  »Tu pourrais pas me prêter 100 euros pour que je puisse réparer mon scooter? ». Eh bien, tu me croiras si tu veux, ce pourri me les a refusés !

Et le collègue:

– Je te préviens tout de suite : moi aussi je suis un pourri !

Rions un peu.
Partager cet article
Repost0
25 mai 2019 6 25 /05 /mai /2019 08:07

Un jour, un bûcheron était occupé à couper une branche qui s’élevait au-dessus de la rivière.

Soudain la hache tomba dans la rivière.

L’homme pleurait si amèrement que Dieu lui apparût et lui demanda la raison de son désespoir.

Le bûcheron lui expliqua alors que sa hache était tombée dans la rivière.

À sa grande surprise il vit Dieu plonger dans la rivière et remonter une hache d’or à la main :

– Est-ce là ta hache, lui demanda-t-il ?

Le bûcheron lui répondit :

– Non.

Aussitôt Dieu retourna dans l’eau et revint cette fois avec une hache en argent :

– Est-ce là ta hache, lui demanda-t-il à nouveau ?

À nouveau le bûcheron lui dit :

– Non.

À la troisième tentative, Dieu revint avec une hache en fer, et lui demanda à nouveau :

– Est-ce là ta hache ?

– Oui, lui répondit cette fois le bûcheron.

Dieu, touché par l’honnêteté de l’homme, lui donna les trois haches.

Le bûcheron rentra tout heureux à la maison.

Quelques jours plus tard, le bûcheron longeait la rivière en compagnie de son épouse. Soudain celle-ci tomba à l’eau.

Comme l’homme se mit à pleurer, Dieu lui apparût à nouveau et lui demanda la raison de son chagrin :

– Ma femme est tombée dans la rivière, lui répondit l’homme en sanglotant.

Alors Dieu plongea dans la rivière et réapparut avec Jennifer Lopez dans les bras.

– Est-ce là ta femme, lui demanda-t-il ?

– Oui ! Hurla l’homme.

Dieu, furieux, fustigea l’homme :

– Tu prends le risque de me mentir ? Je devrais te damner !

Le bûcheron l’implora :

– S’il te plaît, Dieu, pardonne-moi ! Comment aurais-je dû répondre ? Si j’avais dit « Non » à Jennifer Lopez, la fois prochaine tu serais remonté avec Catherine Zeta-Jones. Si, à nouveau, j’avais dit « Non », tu serais revenu avec mon épouse et j’aurais dit « Oui ».

À ce moment-là, tu me les aurais données toutes les trois. Mais je suis pauvre et pas du tout en mesure de nourrir trois femmes. Ce n’est que pour cette raison là que j’ai dit « Oui » la première fois.

La morale de cette histoire :

Les hommes ne mentent que pour des raisons parfaitement honnêtes et totalement compréhensibles !

Rions un peu.
Partager cet article
Repost0
24 mai 2019 5 24 /05 /mai /2019 06:23

Deux pauvres fourmis sont employées au service du nettoiement de la ville. Un jour, alors qu’elles balaient le trottoir, une Rolls blanche s’arrête à leur hauteur. Le chauffeur ouvre la portière arrière, et une cigale en descend, couverte de bijoux.

– Mais je te reconnais, dit une des fourmis, tu es la cigale qui chantait tout l’été. Qu’est-ce que tu deviens ?

– Ça marche très fort pour moi. Mon dernier disque est premier au hit-parade, je fais le Zénith le mois prochain et c’est déjà complet. Ensuite je pars en tournée en Amérique. A un de ces jours les filles !

Et tandis qu’elle s’éloigne, la première fourmi, tout en se remettant à balayer, dit à sa collègue :

– Ce La Fontaine, quel con !

Rions un peu.
Partager cet article
Repost0
23 mai 2019 4 23 /05 /mai /2019 07:26

Dans l’avion Paris/Los Angelès, le commandant de bord s’adresse aux passagers un quart d’heure après le décollage :

– Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, bonjour !

C’est le commandant Dupond qui vous parle !

Bienvenue à bord ! Vous participez au premier vol d’un avion de ligne entièrement piloté par ordinateur. Le décollage s’est passé à merveille.

Nous sommes actuellement, et pour toute la durée du vol, en pilotage automatique.

C’est l’ordinateur qui procèdera à l’atterrissage.

N’ayez aucune inquiétude : s’il y avait un problème, je me remettrais immédiatement aux commandes… immédiatement aux commandes… immédiatement aux commandes…

Rions un peu.
Partager cet article
Repost0
22 mai 2019 3 22 /05 /mai /2019 06:25

On fêtait le départ en retraite du Père Gauthier par un souper d’adieu offert à la paroisse.

Un homme politique, membre du comité d’organisation, était invité et devait faire un bref discours. Comme il tardait à arriver, le prêtre décida de prononcer quelques paroles pour passer le temps :

– La première impression que j’ai eu de notre paroisse je l’ai eue avec la première confession que j’ai eu à écouter. J’ai alors pensé que l’évêque m’avait envoyé dans un lieu terrible lorsque que cette première personne à confesser m’avoua avoir volé un téléviseur, volé de l’argent à son père, volé aussi l’entreprise pour laquelle elle travaillait, sans parler de ses relations sexuelles avec l’épouse de son patron. Parfois également il s’adonnait au trafic de stupéfiants.

J’étais atterré, mais avec le temps, je rencontrais d’autres gens et je m’aperçus que tout le monde n’était pas comme ça. J’ai alors vu une paroisse remplie de gens responsables et ayant la foi. Et c’est pourquoi j’ai vécu les 25 années les plus merveilleuses de mon sacerdoce.

A cet instant arrive l’élu qui prend la parole en s’excusant de son retard :

– Jamais je n’oublierai le premier jour de l’arrivée du Père dans notre paroisse. En fait, figurez-vous que j’ai eu l’honneur d’être le premier à me confesser à lui !…

Rions un peu.
Partager cet article
Repost0
21 mai 2019 2 21 /05 /mai /2019 06:59

Un candidat se présente pour un emploi dans une grande société.

Le chef du personnel lui dit :

- Pour ce poste, nous recherchons quelqu’un de réellement responsable.

Et l’autre s’écrie :

- Alors là, pas de problème ! Dans ma dernière place, chaque fois que quelque chose n’allait pas, ils disaient tous que c’était moi le responsable !

Rions un peu.
Partager cet article
Repost0
20 mai 2019 1 20 /05 /mai /2019 06:37

Un papa va coucher sa petite fille de trois ans. Il lui raconte une histoire et écoute ses prières qu’elle termine en disant :

– Protège ma maman, protège mon papa, protège ma grand-mère et au revoir grand-père.

Le papa demande :

– Pourquoi dis-tu au revoir grand-père ?

– Je ne sais pas papa, ça me semblait la seule chose à dire.

Le lendemain, le grand-père meurt.

Le père se dit que c’est une étrange coïncidence.

Quelques mois plus tard, le père couche sa fille et écoute ses prières qui se terminent par :

– Protège ma maman, protège mon papa et au revoir grand-mère.

Le lendemain, la grand-mère meurt.

Le père abasourdi se dit que sa fille est en contact avec l’au-delà.

Quelques semaines plus tard, alors qu’il vient de lui raconter une histoire, il écoute ses prières :

– Protège ma maman et au revoir papa.

Réellement choqué, l’homme ne dort pas de la nuit et va au travail très tôt le matin. Nerveux toute la journée, il regarde sa montre sans arrêt et reste à son bureau jusqu’à minuit. A minuit, il est toujours vivant et décide de rentrer à la maison.

Sa femme étonnée lui dit :

– C’est bien la première fois que tu rentres si tard du travail. Que s’est-il passé ?

– J’ai passé la pire journée de ma vie, mais n’en parlons plus.

– Tu as eu une mauvaise journée, mais tu n’imagines pas ce qui m’est arrivé… Ce matin, le facteur est tombé raide mort devant notre porte….

Rions un peu.
Partager cet article
Repost0
19 mai 2019 7 19 /05 /mai /2019 07:38

Derrière le comptoir d’un bar, le fils des patrons. Un gars rentre dans l’établissement. Le barman lui demande :

– Qu’est-ce que vous désirez prendre, Monsieur ?

– Un whisky avec 2 glaçons, s’il vous plaît, répond le gars.

Le garçon lui sert le verre, le gars l’avale d’un coup puis prend le chemin de la sortie. Le garçon le rappelle :

– Eh, vous n’avez pas payé votre consommation !

– Ah non, hein. Vous m’avez demandé ce que je désirais prendre. C’était une invitation, je ne dois donc pas payer. Et il sort…

Le soir, le garçon raconte cela à ses parents. Le père lui dit :

– Ça ne fait rien, demain, c’est moi qui m’occupe du bar. S’il revient, il trouvera à qui parler !

Le lendemain, le patron est derrière le bar et le gars rentre. Le patron demande :

– Qu’est-ce que vous prenez, Monsieur ?

– Un whisky avec 2 glaçons, s’il vous plaît.

Il avale le whisky, se lève et s’apprête à partir. Le patron est furieux, mais le gars lui répond :

– Ah non, vous m’avez proposé aimablement de boire quelque chose. Quand on offre une boisson, on n’exige pas le paiement. Et il sort.

Le soir le patron raconte cela à sa femme. Autoritaire, celle-ci décide de tenir le bar le lendemain et de s’occuper de l’individu s’il revient.

Le lendemain, le gars rentre dans l’établissement. La patronne dit :

– Bonjour Monsieur !

– Bonjour Madame !

La patronne se tait pendant de longues minutes. « Il ne m’aura pas », se dit-elle. « Je ne vais pas demander ce qu’il désire prendre. Il sera bien obligé de réagir si je ne dis rien… ».

Après 1/4 d’heure, impatiente, la patronne s’approche et lui dit finement :

– Euh, Monsieur désire-t-il passer commande ?

– Oui, bien sur, donnez-moi un œuf dur et un couteau, s’il vous plaît.

La patronne, un peu étonnée, lui donne ce qu’il demande. Puis elle le voit en train d’éplucher l’œuf puis de le découper en petits cubes… Curieuse, elle s’approche et demande :

– Qu’est-ce que vous faites, Monsieur ?

– Je me prépare pour la pêche. J’utilise ces cubes en les mettant sur mon hameçon, ça marche très bien.

La patronne, surprise :– Ah bon, vous péchez avec des œufs durs ? Et qu’est-ce que vous prenez avec ça ?– Un whisky avec deux glaçons ! répond alors le gars le sourire aux lèvres.

Rions un peu.
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Bioul et son football
  • : La vie du football dans mon village depuis la création du club en 1931 et le sport à Bioul en général.
  • Contact

 

Ensemble,

Remontons le temps, revivons une émotion, remémorons-nous un moment agréable en feuilletant les pages sportives écrites par les joueurs, supporters et dirigeants du football de Bioul.

C'est l'objectif recherché et à atteindre.

En savoir plus : CLIC

Photo 1er article

 

Vous êtes actuellement    supporter(s) au bord du terrain

Recherche